Comment désherber avec un désherbeur thermique ?

Comment désherber avec un désherbeur thermique ?
17 août 2020 Express Farming
desherbeur thermique a gaz

Chasser les mauvaises herbes n’était jusque-là jamais une partie de plaisir, mais tout a changé depuis l’invention de désherbeur thermique, aujourd’hui disponible pour les particuliers ou les professionnels à un prix abordable. 

Quel est le concept du désherbage thermique

Le désherbeur thermique utilise la chaleur directement appliquée sur les plantes à éliminer. Il ne s’agit pas de brûler la plante, mais de la réchauffer pendant quelques secondes. C’est tout l’intérêt du « choc thermique ». Elle se dessèche dans les minutes qui suivent, puis meurt en quelques jours. Si vous la brûlez, elle peut cicatriser et repartir ultérieurement. Notez que la plupart du temps, deux passages sont nécessaires à 72 heures d’intervalle.

Aucun produit chimique n’est utilisé, ce qui garantit l’aspect écologique du procédé. D’autre part, vous avez l’avantage de pouvoir traiter localement les mauvaises herbes, sans risquer de contaminer les autres herbes et plantes qui les jouxtent. 

L’avantage de ne pas utiliser de produit chimique évite la destruction de la faune souterraine essentielle à la régénération de la planète (micro-organismes, insectes et petits animaux, comme les taupes et rongeurs). D’autre part, vous évitez de polluer les nappes souterraines et les cours d’eau qui transportent les produits chimiques par capillarité. 

Comment utiliser votre désherbeur thermique ?

Le désherbeur thermique utilise le même principe que le chalumeau. Si vous utilisez un désherbeur thermique à gaz, il est équipé d’une cartouche de gaz relié à un tuyau et porté par l’opérateur ou il est relié à un chariot qui supporte une bouteille de gaz de grande contenance, dans le cas où vous avez de grandes surfaces à traiter.

Allumez la flamme de votre désherbeur thermique et mettez-vous à une distance d’environ 10 centimètres de la plante que vous voulez détruire. Laissez la flamme agir pendant une dizaine de secondes, avant de passer à la suite. 

Les plantes que vous aurez traitées vont mourir en quelques jours. Pour les plus résistantes, il est parfois nécessaire de repasser le désherbeur thermique, à 72 heures d’intervalle. Soyez patient, ne ressortez pas votre désherbeur thermique si les plantes ne sont pas mortes le lendemain de votre intervention, vous devez attendre au moins ce délai. 

Il se peut également que le passage du désherbeur thermique gaz active ou dissémine des graines, c’est pourquoi vous devez souvent repasser une seconde fois. 

Les avantages et limites du désherbeur thermique

Comme nous l’avons déjà évoqué plus haut, le désherbeur thermique vous évite d’utiliser les produits chimiques polluants. Il vous apporte aussi un bien meilleur confort, car arracher les mauvaises herbes est un travail chronophage qui vous brise le dos et les genoux. En l’espace de deux séances, vous pouvez traiter des surfaces déjà très étendues. 

Quand vous utilisiez un désherbeur thermique gaz, vous devez prendre quelques précautions. Faites attention de bien viser les herbes que vous souhaitez éradiquer, sans toucher vos platebandes de fleurs, votre potager et tous les aménagements en bois qu’il peut y avoir sur votre propriété. 

Vous ne devez pas utiliser votre désherbeur thermique pendant les périodes de sécheresse, lorsque l’herbe est jaune, surtout si vous êtes à la campagne, entouré de broussailles qui peuvent prendre feu très facilement. IL est toujours recommandé de disposer d’un extincteur à coté de vous lors de l’intervention de désherbage

Dans tous les cas, le désherbeur thermique n’est pas adapté pour les surfaces sur lesquelles l’herbe est déjà très haute, comme sur les terrains en friche qui ne sont pas régulièrement entretenus. Vous devrez dans ce cas commencez par débroussailler et tondre, puis passer le désherbeur sur les seules parties à éliminer. 

Grâce à votre désherbeur thermique gaz, la tâche de désherbage ne sera plus une corvée, votre jardin sera en parfait état, sans jamais être pollué.